L’aromathérapie

L’ART D’UTILISER LES POUVOIRS DES HUILES ESSENTIELLES ET L’ÂME ODORANTE DES PLANTES

QU’EST CE QUE L’AROMATHÉRAPIE ?

Aroma vient du latin aroma-ae, qui signifie odeur, parfum, arôme.
La thérapie par les odeurs….
L’aromathérapie fait appel à notre sens le plus sensuel et le plus vieux, l’odorat.
On utilise des produits ou extraits naturels que l’on appelle “huiles essentielles”.
Ce sont des mélanges de substances aromatiques huileuses, volatiles et odoriférantes, qui sont présentes, à l’état naturel, en faible quantité dans le végétal.
Les huiles essentielles sont un véritable concentré de ce que les plantes offrent de plus précieux. Par inhalation, ces senteurs pénètrent au plus profond de notre être. Les principes actifs qu’elles contiennent agissent directement sur notre corps et notre esprit, provoquant une sensation de bien-être et de détente.

UN PEU D’HISTOIRE…

L’utilisation des huiles essentielles remonte à environ 2000 ans av.J-C. On retrouve des témoignages de leur utilisation dans toutes les civilisations de par le monde. Les Egyptiens utilisaient déjà les huiles mélangées à différentes épices pour embaumer leurs morts, pour leur toilette ou dans leur cuisine. L’Orient et l'Extrême-Orient connaissaient et utilisaient les vertus des huiles essentielles dans leur vie quotidienne bien avant le monde occidental. Dans l’Antiquité , et de tout temps, dès qu'il s’est agi d’honorer un Dieu, de l’implorer ou tout simplement de désinfecter un lieu Saint, on brûlait de l’encens ou des huiles. Il en est fait mention également dans l’Ancien Testament.

Au Moyen âge, en Occident, les “guérisseurs” possédaient la connaissance des plantes et des huiles et savaient les utiliser pour soulager et guérir nombre de maux.

Un peu plus tard, aux XVIIè et XVIIIè siècles, “se laver” était soi-disant dangereux pour la santé, les huiles essentielles et les parfums composés à partir de celles-ci s'avérèrent alors très utiles et furent donc très utilisés pour dissimuler les odeurs fortes.

A QUOI SERVENT LES HUILES ESSENTIELLES ?

  • A des fins thérapeutiques, pour soulager et répondre aux petits problèmes quotidiens ou en complément d'un traitement préconisé par un médecin.

  • A des fins préventives, pour une meilleure hygiène de vie et pour nous aider à conserver notre capital santé.

  • A des soins de beauté et de détente du corps et de l’esprit.

  • Pour une cuisine thérapeutique et parfumée.

  • Dans la vie quotidienne.

Elles sont depuis toujours appréciées pour leurs vertus bienfaisantes, antiseptiques, cosmétiques et également pour leurs délicieux et enivrants parfums. Elles ont un formidable pouvoir relaxant et antistress. En les respirant, cela influe directement sur notre cerveau et peut, selon les cas, apaiser, endormir, exciter ou soulager une douleur.

MISE EN GARDE

Les huiles essentielles sont très actives, extrêmement puissantes et peuvent être toxiques à fortes doses; par conséquent, elles doivent être utilisées avec une grande précaution. Elles sont “naturelles” mais pas “inoffensives”. Il ne faut pas hésiter à demander l'avis d’un médecin aromathérapeute, d’un naturopathe ou d’un pharmacien. Il faut toujours utiliser et exiger des huiles essentielles de qualité 100% purs, d’origine naturelle et BIO.

En raison de la demande sans cesse grandissante, on trouve aujourd’hui sur le marché beaucoup d’huiles falsifiées, synthétiques ou coupées avec des composés chimiques. Il est donc indispensable de toujours vérifier leur appellation d’origine qui vous garantit leur pureté et il ne faut pas hésiter à refuser une huile dont l’origine est spécifiée de manière incomplète ou insuffisante, cela vous met à l’abri de mauvaises surprises ou d’accidents éventuels. Les huiles essentielles biologiques répondent à ces critères.

Share this post

Leave a comment

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Les 5 concepts

la naturopathie vise à préserver et optimiser la santé globale de l’individu, ainsi qu’à aider l’organisme à s’auto régénérer grâce à des moyens naturels.

Elle se différencie des autres médecines en ce sens

  • Qu’elle ne traite pas les symptômes, c’est à dire les manifestations de la maladie, mais elle recherche et agit sur les causes.
  • Qu’elle s’attache à la qualité de vie de la personne sur ses différents plans d’existence (physique, énergétique, psychologique et spirituelle), indissociable de l’équilibre socioculturel et planétaire.